Tensions diplomatiques au sujet du détroit d’Ormuz


Les Etat-Unis ne tolèreront pas un blocage du détroit d’Ormuz. C’est le message envoyé par l’administration Obama à l’Iran. Cette réaction musclée fait suite à la déclaration de l’amiral Sayyari ce mercredi: "Fermer le détroit d’Ormuz est très facile pour les forces navales iraniennes".

L’Iran, en s’exprimant de la sorte, entend faire savoir que des sanctions à son égard ne seront pas sans conséquences. Ces sanctions sont envisagées en ce moment par les Etats-Unis et d’autres pays alliés dans le cadre de la poursuite du programme nucléaire iranien.

Environ 40% du trafic mondial de pétrole brut passe par le détroit d’Ormuz. Ce passage large de seulement 55 km constitue donc un point stratégique majeure de la planète.

About these ads

À propos de Le 16

Chroniqueur / Intervenant spécialisé dans la politique américaine.
Cette entrée, publiée dans POLITIQUE, est taguée , . Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s