Chavez accuse !


Le président vénézuélien s’est interrogé hier à haute voix sur "l’étrange coïncidence" qui frappe l’Amérique latine. En effet, récemment, beaucoup de dirigeants sud-américains ont déclaré combattre un cancer.

Récemment  Cristina Kirchner, qui préside l’Argentine depuis décembre 2007, a dit combattre un cancer de la thyroïde. Hugo Chavez y voit le travail de "l’empire yankee" même s’il dit ne pas porter d’accusations directes. Il s’agissait juste d’une réflexion à voix haute … avec micros.

Techniquement selon certains experts il n’est pas impossible de faire en sorte qu’une personne soit atteinte par la maladie. Il suffit que la personne en question soit soumise à un rayonnement nocif, opération qui peut se réaliser à l’insu de la personne concernée.

About these ads

À propos de Le 16

Chroniqueur / Intervenant spécialisé dans la politique américaine.
Cette entrée, publiée dans OPINIONS, est taguée , . Bookmarquez ce permalien.

2 réponses à Chavez accuse !

    • @CharlVoisin dit :

      La tentative de déstabilisation la plus stupide étant encore de mettre du désherbant dans la barbe de fidel Castro pour lui faire perdre son charisme révolutionnaire!

      Blagues à part, la Guerre Froide est terminée depuis une vingtaine d’années, les neocons ne sont plus au pouvoir et le cancer touche une personne sur deux, tue une personne sur trois.

      … cela dit, si je devais imaginer une théorie du complot, je soulignerais que nous approchons du pic de production pétrolière et le Vénézuela possède des ressources non négligeagles :D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s