L’affaire Trayvon Martin


Trayvon Martin, un adolescent de Floride d’origine afro-américaine, a été tué d’un coup de revolver alors qu’il rentrait lui. Il venait d’acheter des bonbons au supermarché. Apparemment il aurait eu une altercation avec George Zimmerman, responsable d’une association de voisinage qui surveillait le quartier le jour des faits (le 26 février).

L’histoire se serait arrêtée là si monsieur Zimmerman croupissait en prison en attendant son jugement. Le fait est que ce dernier était libre comme l’air il y a une semaine encore. Et pour cause, il a invoqué le sacro-saint droit à l’auto-défense, qui permet en Floride comme dans d’autres états de s’en sortir à moins que la police ne prouve que vous n’étiez pas en état de légitime défense. Inutile de préciser que ce concept juridique a une acception bien plus large aux Etats-Unis que chez nous.

Les parents de Trayvon ont finalement su se faire entendre et George Zimmerman se trouve maintenant derrière les barreaux d’un pénitencier de Floride, accusé de meurtre au deuxième degré. L’affaire pris une telle ampleur que même Barack Obama s’est exprimé sur le sujet. Il a déclaré que "s’il avait eu un fils, il ressemblerait à Trayvon".

Le caractère raciste de ce fait divers n’est pas établi, l’inaction de la police en revanche paraît pour le moins suspicieuse. On est en droit de se demander: "et si la victime était une personne blanche, qu’aurait fait les services de police?".

About these ads

À propos de Charles Voisin

Chroniqueur / Intervenant spécialisé dans la politique américaine.
Cette entrée a été publiée dans JUDICIAIRE. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s